Vous êtes ici : Accueil > Actualités Locales > Intervention du Maire de Mantes-La-Jolie sur le centre de vaccination de sa (...)
Publié : 22 janvier

Intervention du Maire de Mantes-La-Jolie sur le centre de vaccination de sa ville

Ce vendredi 22 janvier 2021, Raphaël Cognet, Maire de Mantes-La-Jolie et Président de la Communauté Urbaine du Grand Paris Seine&Oise (GPSeO), est intervenu sur la radio RTL, lors de l’émission de Pascal Praud : « Les auditeurs ont la parole ».
Le Maire de Mantes-La-Jolie a pris la parole suite au témoignage d’un homme, la veille, sur le centre de vaccination covid19 de sa ville, situé devant le Centre hospitalier François Quesnay (2 boulevard Sully).

L’auditeur a expliqué, lors de son intervention, comment sa femme avait emmené ses parents à elle se faire vacciner dans ce centre. Ses parents, assez âgés, ont du attendre dehors dans le froid deux heures avant de pouvoir être vaccinés, en sachant que le père de cette dame est en fauteuil roulant. Ils auront mis, en tout, trois heures pour se faire vacciner.

Contacté par RTL le jour même, Raphaël Cognet a pu s’exprimer, vers 13h20 en direct, sur ce témoignage ce vendredi et il est revenu sur le choix du lieu. Effectivement, en tant que Maire, il avait fait de nombreuses propositions de sites pour accueillir ce centre de vaccination à l’autorité régionale de Santé ( ou Agence Régionale de Santé) autre que celui-ci. Cependant, seul ce lieu proche d’une structure médicale et des frigos assez froids pour conserver le vaccin, puisque c’est un « algeco », a précisé le maire, monté devant l’hôpital, fut autorisé à recevoir le centre de vaccination.
Raphaël Cognet se dit à disposition des autorités pour proposer d’autres lieux afin que cet incident « isolé », qui ne s’est pas reproduit depuis précisa t-il, n’arrive plus à l’avenir.
Le Maire de Mantes-La-Jolie a essayé de faire comprendre aux auditeurs, à travers son intervention, qu’il était soumis, comme tous les autres maires accueillant des centres de vaccinations, aux décisions des autorités de santé dans cette situation.