Vous êtes ici : Accueil > Pratiques > La France suspend l’utilisation de l’AstraZeneca en attendant le verdict de (...)
Publié : 16 mars

La France suspend l’utilisation de l’AstraZeneca en attendant le verdict de l’Europe

Lundi 15 mars 2021, le Président de la République, Emmanuel Macron, suite au fait que plusieurs pays de l’Union Européenne ont suspendu le vaccin AstraZeneca, a décidé de faire de même par « principe de précaution », lors d’une conférence de presse à Montauban.
Les pays européens ayant suspendus avant la France ce vaccin l’ont fait en raison de cas de thrombose, formation de caillot sanguin chez les personnes vaccinées, mais la causalité n’est pas établie réellement.

Emmanuel Macron attend l’avis de l’Agence Européenne des Médicaments, plus exactement de l’Autorité européenne (EMA) qui a rendu un premier avis sur le vaccin ce mardi 16 mars dans l’après-midi. Pour l’Agence Européenne des Médicaments, la balance bénéfice-risque reste positive pour ce vaccin. Mais l’EMA se donne jusqu’au 18 mars pour donner ses conclusions.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) estime qu’il n’y a pas de raison de ne pas utiliser le vaccin AstraZeneca.