Vous êtes ici : Accueil > Pratiques > Castex confirme le calendrier et le renforcement des contrôles
Publié : 22 avril

Castex confirme le calendrier et le renforcement des contrôles

Lors de la conférence de presse du jeudi 22 avril 2021, le Premier Ministre, Jean Castex, accompagné d’Olivier Véran, ministre de la santé, et de Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation, a présenté, avec eux, les dernières mesures et décisions du gouvernement concernant la crise sanitaire, suite au dernier conseil de défense sanitaire de mercredi.
Les chiffres de l’épidémie sont en baisse depuis ces 10 derniers jours, même si les médecins souhaitent rester prudents, c’est vu comme un progrès. La prudence est également le message que le gouvernement a voulu transmettre ce soir.

Le Premier Ministre a confirmé son calendrier en annonçant la reprise des enseignements scolaires le lundi 26 avril, avec un déploiement de dépistages et de 600 000 auto-tests dans le primaire et le secondaire. Le protocole strict est maintenu de la maternelle au lycée, comme le souhaitaient de nombreux syndicats.
Les classes fermeront donc dès l’apparition d’un cas de COVID19 de la maternelle au lycée.

Comme annoncé dans les médias ces derniers jours, à partir du 3 mai, les restrictions de déplacements seront levées. Cela sera la fin de l’attestation des 10km.
C’est sans doute à la mi-mai, que certains commerces et lieux culturels pourront « progressivement, étape par étape », comme l’a dit le Premier Ministre, rouvrir. Cependant, cela va dépendre des conditions sanitaires.

Un système de contrôles renforcés pour tous les voyageurs en provenance du Brésil, Chili, Afrique du Sud et l’Inde va être mis en place dès ce samedi 24 avril. Il y aura un teste à l’arrivée et au départ, ainsi qu’un « SAS sanitaire » mis en place avec une mise en quarantaine de 10 jours pour tous les voyageurs concernés.

Le ministre de la santé a annoncé que le vaccin Johnson&Johnson sera disponible dès ce weekend chez les médecins, les infirmiers et les pharmacies pour les 55 ans et plus. Ce vaccin nécessite qu’une seule injection.
L’objectif du gouvernement, en ce qui concerne la vaccination des français, est d’atteindre les 30 millions de primo-injecté d’ici à la mi-juin.