Vous êtes ici : Accueil > Actualités Locales > Politique > Audrey Pulvar en campagne aux Mureaux et dans les gares (Webtélé (...)
Par : Pollux
Publié : 30 avril

Election Régionale 2021

Audrey Pulvar en campagne aux Mureaux et dans les gares (Webtélé 2r)

Vendredi 30 avril, Audrey Pulvar et plusieurs membres de sa liste pour l’élection régionale 2021 « Île-de-France en Commun » ont organisé une opération de tractage à la gare des Mureaux mais aussi dans d’autres gares des Yvelines pour illustrer son projet de gratuité des transports. Aux Mureaux, la candidate fut rejointe par sa tête de liste départemental, Dieynaba Diop et par Eddie Aït, maire de Carrières-sous-Poissy.

Alors que Valérie Pécresse (ex-Les Républicain) a annoncé le 28 avril qu’elle briguait un second mandat à la tête de la région Île-de-France, la tête de liste d’« Île-de-France en Commun », Audrey Pulvar poursuit sa campagne.
C’est vers 6h50 qu’Audrey Pulvar est arrivée en train à la gare des Mureaux. Elle y a rejoins Dieynaba Diop, maire-adjointe aux Mureaux, mais également tête de liste départemental d’« Île-de-France en Commun » dans les Yvelines, ainsi que le maire de Carrières-sous-Poissy, Eddie Aït.
Dieynabe Diop et Audrey Pulvar
Audrey Pulvar et Eddie Aït, maire de Carrières-sous-Poissy

La gratuité des transports

Accompagnés par plusieurs militants de Gauche, ils ont tracté plusieurs minutes à la gare des Mureaux avant de reprendre le train pour une autre gare. Le but de cette opération pour Audrey Pulvar est de présenter son projet de gratuité des transports en Île-de-France. « La gratuité, c’est une mesure de justice sociale, de pouvoir d’achat pour les jeunes et les familles modestes et qui favorise les mobilités pour toutes et tous. »
Durant le tractage en gare des Mureaux, un usager des transports a remercié Audrey Pulvar pour son idée.

Pour Madame Pulvar, la mobilité est un droit fondamental et veut faire des transports en commun en Île-de-France des transports de qualité, accessibles et sûrs.
Dans son tracte qui a été distribué ce matin en gare des Mureaux, elle dit que la droite régionale n’a pas amélioré les transports du quotidien. Elle illustre son propos en écrivant : « Pas un jour sans une panne ou une annulation. Pas un projet qui ne soit très en retard. » Parle t-elle du RER E ?

Dans son projet, la mise en place de la gratuité sera progressive. Cela va concerner les jeunes de moins de 18 ans, les étudiants et les demandeurs d’emploi de moins de 25 ans dès 2021. Ensuite, cela va concerner les personnes âgées, les personnes en situation de handicap, avant d’offrir ce droit à l’ensemble des franciliennes et franciliens en 2026.

Boris Venon en soutien

Parmi les militants du Parti Socialiste (PS) présents, Boris Venon, maire-adjoint aux Mureaux et candidat du PS à l’élection départementale sur le canton des Mureaux, était là. Il se lance à 37 ans dans cette élection avec Gwénaële Guillo, qui sera son binôme. Cette dernière est élue de la minorité au sein du Conseil municipal de Meulan-en-Yvelines. C’est donc un ticket qui est présent sur les deux rives de la Seine.
Boris Venon( à droite) discutant avec Eddie Aït, maire de Carrières-sous-Poissy

Vers 7h10, Audrey Pulvar a repris le train pour une autre gare en compagnie de Dieynaba Diop et d’Eddie Aït.

D’après un dernier sondage Ipsos sur les élections régionales en Île-de-France, Valérie Pécresse est créditée de 34 % des voix au premier tour, contre 17 % à Jordan Bardella (Rassemblement Nationale) et 12 % à Audrey Pulvar. Les élections régionales se tiennent les 20 et 27 juin prochains et la campagne officielle n’a pas encore réellement commencé.