Vous êtes ici : Accueil > Actualités Locales > Économie > Succès pour le lanceur Vega VV18
Publié : 29 avril

Aérospatiale

Succès pour le lanceur Vega VV18

Ce mercredi 28 avril 2021, le lanceur européen Vega a décollé du Guyane et il a réussi sa 18ème mission en mettant en orbite le satellite Pléiades Neo 3.

C’est à 22h50 heure de Paris, le lanceur européen Vega a décollé du Centre spatial guyanais de Kourou, pour mener à bien sa 18e mission, codifiée VV18. C’est un retour gagnant pour le plus petit lanceur européen après un échec survenu en novembre.

Qu’est-ce que le lanceur Vega ?

Vega est le nom du lanceur léger de l’Agence Spatiale Européenne (ESA). Il est le plus petit des lanceurs. Sa masse au décollage est de 138 tonnes, contre 780 pour Ariane 5 ou encore 380 pour un Soyouz.

Ce lanceur a été conçu pour répondre à la demande croissante de satellites de plus petite taille, ne nécessitant pas un lanceur lourd comme Ariane 5. D’ailleurs ce lanceur réutilise une partie des installations de la Zone de lancement d’Ariane 1, 2 et 3.
Photo du Centre Spatial Guyanais cnes.fr
Vega est capable de placer en orbite basse des charges allant jusqu’à 2500 kg à 800 km d’altitude.
Vega a décollé pour la première fois depuis le Centre spatial guyanais le 13 février 2012. Développé à l’initiative de l’Italie, sept pays membres de l’ESA ont participé au programme (l’Italie, la France, l’Espagne, la Belgique, les Pays-Bas, la Suisse et la Suède). Ces derniers ont apporté plus de 450 millions d’euros pour couvrir les coûts de développement du lanceur. Sa construction en Guyane est effectuée par l’entreprise italienne Avio.

Pas conçu initialement pour les satellites scientifiques, les caractéristiques de ce lanceur en ont fait un lanceur idéal pour ces missions visant l’orbite basse. il a d’ailleurs mis en orbite les scientifiques suivants :

  • IXV (2015), démonstrateur de technologies de rentrée atmosphérique
  • LISA Pathfinder (2015), démonstrateur d’instruments de mesure des ondes gravitationnelles
  • Sentinel-2A et 2B (2015 et 2017), satellites permettant de surveiller l’environnement
  • ADM-Aeolus (2018), satellite d’étude des vents à l’échelle globale
  • Prisma (2019), satellite d’observation de la Terre de nouvelle génération

Ce lanceur est en service depuis le 13 février 2012 et au 1er janvier 2020, le lanceur a réussi 14 missions.

La mission VV18

La mission Vega VV18 a permis la mise sur orbite du satellite Pléiades Neo 3, premier des quatre satellites d’une constellation d’observation de la Terre d’avant-garde, en 1h et 41 minutes,

Le lancement a aussi permis la mise sur orbite de 5 autres petits satellites, marquant la 2e utilisation du SSMS, système permettant à Vega de déployer plusieurs satellites simultanément.

Voir en ligne : Centre Spatial Guyanais