Vous êtes ici : Accueil > Actualités Locales > Politique > Gwénaëlle Guillo&Boris Venon, candidats sur les deux rives du Canton des (...)
Publié : 30 avril

Elections Départementales 2021

Gwénaëlle Guillo&Boris Venon, candidats sur les deux rives du Canton des Mureaux

Par un communiqué du jeudi 29 avril, Boris Venon, présente sa candidature commune avec Gwénaëlle Guillo, élue de Meulan-en-Yvelines (candidate titulaire), Mustapha Kacem (candidat suppléant) et Joëlle Martichoux (candidate suppléante) à l’élection départementale sur le Canton des Mureaux. Ils proposent un nouveau départ pour les Yvelines.

Boris Venon est secrétaire de la section du Parti Socialiste (PS) aux Mureaux, et adjoint au maire chargé de la mission « Action Cœur de Ville », de la rénovation urbaine, de l’habitat et de l’urbanisme. Gwénaëlle Guillo, élue de la minorité au sein du Conseil municipal de Meulan-en-Yvelines, et Boris Venon se présentent à l’élection départementale sur le Canton des Mureaux avec pour slogan : « Un nouveau départ (ement) ».
Boris Venon (Photo J2R)

Par un communiqué du 29 avril, Boris Venon présente sa candidature et les motivations de ce ticket à cheval sur les deux rives de la Seine.

Communiqué :

« Alors que les élections municipales se sont achevées en juin 2020, la crise sanitaire ne nous aura guère laissés tranquilles, nous empêchant de nous réunir collectivement comme nous le souhaitions. Et voici que de nouvelles élections arrivent à l’horizon du mois de juin 2021 : les élections régionales ainsi que les élections départementales.

Je souhaitais vous annoncer en « primeur », comme ils disent au Québec, ma candidature pour les élections départementales (ex-cantonales) des 20 et 27 juin prochains.

J’ai le plaisir et la fierté de partir pour cette campagne aux côtés de Gwénaëlle Guillo, élue de Meulan-en-Yvelines (candidate titulaire), de Mustapha Kacem (candidat suppléant) et de Joëlle Martichoux (candidate suppléante). Je voulais vous exposer la motivation de cette candidature.

Élus des deux rives de la Seine, attachés à notre canton et à nos villes respectives, nous avons pour ambition de porter et de proposer un nouveau départ à la fois pour notre canton et pour notre département.

Nous estimons nécessaire que des sujets essentiels pour notre canton soient portés et défendus auprès du département où l’opposition a disparu à l’occasion des dernières élections en 2015. Cette situation n’est pas saine. Notre département a besoin d’une respiration démocratique : le retour d’une opposition vigilante et constructive y contribuerait. Nous la porterons.

Concrètement, ces dernières années, le département a pris plusieurs décisions qui ne vont pas dans l’intérêt du canton et de ses habitants. Parmi celles-ci, l’augmentation de 66% de la part départementale de la taxe foncière et la décision de maintenir le projet de déviation de la RD 154 contre l’avis des villes concernées et de ses habitants (dont Chapet). Nous nous opposerons à ce projet.

Nous porterons au sein du Conseil départemental les projets d’avenir pour notre canton dont :
• L’amélioration du franchissement de Seine grâce, notamment, au projet de passerelle entre Meulan-en-Yvelines et Les Mureaux
• La réfection de nos routes départementales avec pistes cyclables et aménagement des abords, notamment pour la RD 190
• Le développement de solutions d’habitat à taille humaine et accessibles pour personnes âgées dépendantes et la création d’un service départemental du Grand Âge comme d’autres départements ont pu le faire
• L’aide à l’installation de professionnels de santé sur le territoire
• L’amélioration de la desserte en transports des villages par la mise en place d’une ligne interurbaine TransYvelines
• Une vraie politique de gestion et de valorisation des cours d’eau en accompagnant la réhabilitation du bassin de l’Aubette et la résurgence du rû d’Orgeval dans la partie nord des Mureaux

Nous porterons ces projets avec les citoyens, en les informant régulièrement de notre action, en tenant des permanences dans les villes du canton et en promouvant l’association des citoyens aux décisions qui les concernent. »

Présentation des candidats : qui sont-ils ?

Lors des élections départementales, depuis l’élection précédente, dans chaque canton, deux conseillers sont élus. C’est donc pour un binôme (un homme et une femme) pour lequel les électeurs vont voter les 20 et 27 juin prochains. Le ticket de Gwénaëlle Guillo et Boris Venon se compose donc deux titulaires et de deux remplaçants.
Gwénaëlle Guillo a 51 ans, sans étiquette politique, Meulanaise depuis 50 ans, elle a 2 enfants. Elle travaille comme responsable de projets dans le secteur des assurances. Elle est élue de la minorité au sein du Conseil municipal de Meulan-en-Yvelines et il s’agit de son deuxième mandat.

Boris Venon a 37 ans, Adjoint au maire des Mureaux en charge de l’urbanisme, de l’habitat, d’Action Cœur de ville et de la rénovation urbaine et membre du PS, comme précédemment indiqué. Il réside sur le territoire des Mureaux et du canton depuis plus de 12 ans. Il fut assistant parlementaire et il est désormais engagé auprès de l’association des « Petits Frères des Pauvres » dans la lutte contre l’isolement des aînés.

Joëlle Martichoux a 56 ans, membre du PS et Meulanaise depuis 27 ans. Elle fut élue de 2001 à 2014, en charge de la jeunesse, puis de la politique de la ville et de la participation des habitants. Elle est impliqué dans plusieurs associations locales comme le Secours Populaire ou l’Association des Compétences Maroco-Française. Après avoir travaillé 10 ans à la CAF de Mantes-la-Jolie comme assistante sociale, elle travaille désormais dans la médiation sociale à l’Agence nationale de la cohésion des territoires.

Mustapha Kacem a 43 ans, membre du PS(Parti socialiste), Muriautin depuis toujours, il s’est impliqué depuis longtemps dans la vie de sa commune et il fut conseiller municipal de 2014 à 2020. Il est responsable régional d’un établissement financier.

Cette candidature est nettement encrée à Gauche mais elle est également bien installée sur les deux rives du Canton des Mureaux.