Vous êtes ici : Accueil > Actualités Locales > Politique > Zoom 2R : Boris Venon & Gwénaëlle Guillo candidats pour le canton des (...)
Publié : 4 juin

Elections Départementales 2021

Zoom 2R : Boris Venon & Gwénaëlle Guillo candidats pour le canton des Mureaux(Webtélé2r)

Le J2R sous l’impulsion d’Augustin Blin et d’Adrien Da Cas a préparé et mené une série d’interviews des candidats pour les élections départementales de juin 2021. La dixième interview de la série a eu lieu le 2 juin 2021 : Boris Venon & Gwénaëlle Guillo, candidats sur le canton des Mureaux pour "Un nouveau départ(ement)".

Dans une démarche d’ouverture vers la société civile, Mme Gwénaëlle Guillo et M. Boris Venon ont uni leurs forces afin de proposer une alternative aux sortants. Pour le duo Venon et Guillo, il faut un nouveau départ pour le département des Yvelines car le bilan de M. Pierre Bédier est calamiteux : augmentation de 66 % de la part départementale de la Taxe foncière et «  la décision de maintenir le projet de déviation de la RD 154 contre l’avis des villes concernées et des ses habitants. »

Parmi les projets prioritaires, les deux candidats envisagent, notamment :

- l’amélioration du franchissement de Seine grâce au projet de passerelle entre Meulan-en-Yvelines et les Mureaux ;

- la réfection des routes départementales et la mise en place d’un réseau de pistes cyclables ;

- le développement de solutions d’habit à taille humaine et accessibles pour de personnes âgées et la création d’un service départemental du Grand Âge comme d’autres départements ont pu le faire.

Dans leur vision du département, la dimension sociale et la solidarité devraient être à nouveau mis sur l’agenda politique : aider les plus fragiles, améliorer les mobilités alternatives à la politique de tout-bagnole, investir massivement dans les collèges… et notamment avec plus de moyens humains. En somme, il faut une autre action publique au lieu et place du bétonnage massif dans les villes paisibles du nord des Yvelines. Sans oublier le sport, la culture, le département des Yvelines devrait tabler sur la reconversion de son tissu économique eu regard de la transition énergétique qui s’annonce prometteuse en création des emplois et génératrice d’une nouvelle dynamique pour nos territoire.

Gwénaële Guillo (sans étiquette) – 51 ans

Meulanaise depuis 50 ans, j’ai 2 enfants. Je travaille comme responsable de projets dans le secteur des assurances. Actuellement élue de la minorité au sein du Conseil municipal de Meulan-en-Yvelines, il s’agit de mon deuxième mandat. J’ai déjà été conseillère municipale (de la majorité) de 1989 à 1994. Les transports ainsi que les seniors sont deux sujets qui m’intéressent plus particulièrement.

Boris Venon (Parti socialiste) – 37 ans

Adjoint au maire des Mureaux en charge de l’urbanisme, de l’habitat, d’Action Coeur de ville et de la rénovation urbaine, j’habite et je m’implique depuis plus de 12 ans sur notre territoire. Ancien assistant parlementaire, je suis aujourd’hui engagé auprès de l’association des Petits Frères des Pauvres dans la lutte contre l’isolement de nos aînés.

Joëlle Martichoux (Parti socialiste) – 56 ans

Meulanaise depuis 27 ans, j’y ai été élue de 2001 à 2014, en charge de la jeunesse, puis de la politique de la ville et de la participation des habitants. Je suis impliquée auprès de plusieurs associations locales comme le Secours Populaire ou l’Association des Compétences Maroco-Française. Après avoir travaillé 10 ans à la CAF de Mantes-la-Jolie comme assistante sociale, je m’occupe aujourd’hui de médiation sociale à l’Agence nationale de la cohésion des territoires.

Mustapha Kacem (Parti socialiste) – 43 ans

Muriautin d’origine, je suis impliqué depuis longtemps dans la vie de ma commune et de mon territoire. Cet engagement m’a conduit à être conseiller municipal de 2014 à 2020. Durant ce mandat, je me suis plus particulièrement intéressé aux questions éducatives et de transport. En ce qui concerne la vie professionnelle, j’occupe la fonction de responsable régional d’un établissement financier.