Vous êtes ici : Accueil > Pratiques > Bien-être > EFS : trois semaines pour se mobiliser et donner
Publié : 28 septembre

Don du sang

EFS : trois semaines pour se mobiliser et donner

Par un communiqué du mardi 28 septembre 2021, l’Établissement Français du Sang (EFS) d’Île-de-France, par l’entremise de son président, François Toujas, alerte sur une situation inédite avec un niveau des réserves de sang historiquement bas.
L’EFS met en place une mobilisation exceptionnelle de ses équipes et de ses capacités de collectes pour accueillir les donneurs.

Communiqué de l’Établissement Français du Sang ou EFS d’Île-de-France du 28 septembre 2021.

François Toujas, Président de l’EFS, appelle à une mobilisation générale pour le don de sang

Les réserves de sang, affaiblies par la crise sanitaire, ont atteint un niveau dangereusement critique. L’Établissement français du sang alerte sur cette situation inédite qui nécessite une mobilisation massive pendant les trois prochaines semaines. Face à cette situation, l’EFS se donne l’objectif d’augmenter les réserves de 30 000 poches en trois semaines et met pour cela en place une mobilisation exceptionnelle de ses équipes et de ses capacités de collecte pour accueillir les donneurs de sang.

L’EFS accueillera tous les donneurs dans les trois prochaines semaines, y compris ceux qui se présenteront sans rendez-vous. Les collectes de sang seront exceptionnellement renforcées ou étendues partout où cela est possible, tant dans les maisons du don que les collectes mobiles.
Toutes les équipes de l’EFS seront mobilisées pour la collecte. Afin de répondre au besoin urgent d’augmentation des réserves en poches de globules rouges, les prélèvements de plasma pourront être déprogrammés pour concentrer les ressources sur les dons de sang total.
L’EFS a besoin des bras des donneurs mais aussi des bras des professionnels de santé : 200 postes sont ouverts au recrutement. Les professionnels de santé, en particulier les infirmiers, médecins et biologistes, peuvent
postuler sur efsrecrute.fr .

Le rôle des associations de donneurs dans la promotion du don de sang est encore plus clé dans cette situation inédite et urgente : l’EFS s’appuiera sur le soutien de tous les acteurs associatifs du don de sang, et particulièrement les bénévoles de la Fédération Française des Donneurs de Sang Bénévoles.
Pour François Toujas, Président de l’EFS : «  Cette situation est inédite, il faut reconstituer les réserves de sang au plus vite. J’en appelle désormais à tous les citoyen(ne)s pour que l’EFS puisse continuer à fournir aux établissements de santé les poches de sang dont ils ont besoin pour soigner les patients. Si vous passez devant une collecte, ne vous posez pas la question, entrez ! Si vous recevez une invitation de l’EFS à une collecte, prenez rendez-vous, même au dernier moment.  »

La collecte de sang souffre depuis 18 mois de la crise sanitaire

La crise sanitaire impacte très fortement depuis 18 mois l’activité de l’EFS. La collecte est en tension permanente du fait :
- D’une fréquentation des collectes en baisse. Ces deux dernières semaines, environ 15% des rendez-vous sont restés vacants.
- D’un bouleversement de l’offre de collecte : les collectes en entreprises, dans les lycées et sur les campus, qui représentent 20 à 30% des dons, ont été en grande partie suspendues.
- D’une pénurie en ressources humaines : pour collecter du sang il faut des donneurs, mais aussi du personnel de santé. L’EFS fait face à de très fortes tensions sur les métiers d’infirmiers et de médecins sur l’ensemble du territoire, avec plus de 200 postes vacants.
Les réserves de sang sont aujourd’hui dans un état critique (77 000 poches de globules rouges alors qu’un niveau satisfaisant est de 100 000) et le prévisionnel des prochaines semaines reste très inquiétant.
L’EFS compte sur la mobilisation du plus grand nombre.

Trouvez la collecte la plus proche de vous sur dondesang.efs.sante.fr ou sur l’application Don de sang.

Post-scriptum

À propos de l’EFS :

Grâce au don de sang, donneurs et receveurs sont au cœur de l’économie du partage. Les 10 000 collaboratrices et collaborateurs, médecins, pharmaciens, biologistes, techniciens de laboratoire, chercheurs, infirmiers, équipes de collecte de l’Établissement français du sang, en lien avec des milliers de bénévoles, s’engagent au quotidien comme dans les circonstances exceptionnelles pour transformer les dons en vies et soigner ainsi 1 million de patients par an. Opérateur civil unique de la transfusion sanguine en France, l’EFS a pour mission principale l’autosuffisance nationale en produits sanguins.
Il s’investit par ailleurs dans de nombreuses autres activités, comme les analyses de biologie médicale, la thérapie cellulaire et tissulaire ou la recherche. Au-delà de la qualification des dons, les laboratoires de l’EFS réalisent
différents types d’analyses biologiques, hématologiques et immunologiques, des examens indispensables dans le cadre d’une transfusion mais également d’une greffe d’organe, de tissus ou de cellules. Avec plus de 500 millions d’actes réalisés par an, l’EFS est le plus grand laboratoire de biologie médicale de France.
L’Établissement français du sang est présent sur l’ensemble du territoire à travers ses 128 sites pour être au plus près des donneurs et des patients et porter ainsi des valeurs sans équivalent.
Établissement français du sang. Bien plus que le don de sang.