Vous êtes ici : Accueil > Actualités Locales > Mémoire > Un "11 novembre" en mémoire d’Hubert Germain et commémoration aux (...)
Publié : 11 novembre

Commémoration

Un "11 novembre" en mémoire d’Hubert Germain et commémoration aux Mureaux(Webtélé2r)

Ce jeudi 11 novembre 2021, dans le cadre des commémorations de l’Armistice, qui a mis fin à la premier guerre mondiale, le 11 novembre 1918, un défilé et une cérémonie ont été organisés aux Mureaux. Mais sur le plan national, ce "11 novembre" a été principalement dédié à la mémoire du dernier compagnon de la Libération : Hubert Germain.
Aux Mureaux, la commémoration s’est faite sous le brouillard.

Le 11 novembre est le jour de la commémoration de l’Armistice du 11 Novembre 1918, qui a mis fin aux combats de la Première Guerre mondiale (1914-1918). C’est un jour d’hommage rendu à tous les Morts pour la France. Cette année, les commémorations sont marquées par la mort d’Hubert Germain, mort le 12 octobre dernier à 101 ans. Il était le dernier Compagnon de la Libération (seconds Guerre mondiale : 1939-1945) avant de mourir. Ce dernier va avoir droit aux honneurs de la République.
En ce 11 novembre, Hubert Germain va être inhumé, dans l’après-midi, au Mont Valérien en présence du Président de la République, Emmanuel Marcon.
Le Mont Valérien est principal lieu d’exécution des résistants durant la Seconde Guerre mondiale. Et c’est que ce trouve le crypte du mémorial de la France combattante où Hubert Germain va être inhumé.
En ce jour de commémoration de l’armistice du 11 novembre 1918, Hubert Germain va avoir le droit aux honneurs de la République. Un mois après son décès, à l’âge de 101 ans, le dernier Compagnon de la Libération va être inhumé ce jeudi au Mont Valérien, en présence d’ Emmanuel Macron.

Défilé et commémoration aux Mureaux

Aux Mureaux, un défilé patriotique s’est déroulé, à partir de 10h30 dans le centre ville avec la Fédération nationale des anciens combattants et de l’Union nationale des combattants et victimes de guerre, des membres de l’association Le Rocher (dont certains étaient « porte-drapeaux »), des élus, dont François Garay, maire des Mureaux et Mialy Ramanamandimby, conseillère municipale chargée des cérémonies, de la vie évènementielle et des festivités, Raphaël Sodini, Préfet délégué pour l’égalité des chances, des membres conseils municipaux des enfants et des jeunes, ainsi que des pompiers et la fanfare. Évidemment, la population était invitée à participer au défilé et à la commémoration.
Ce défilé est parti de la mairie des Mureaux sous un brouillard bien présent donnant à la cérémonie une ambiance très sombre et solennelle à la fois.
(Photo VA)
(Photo VA)
Le défilé a traversé les rues du centre-ville de la commune jusqu’au parc Jean-Vauzelle. C’est dans ce parc que se trouve le monument aux Morts des Mureaux, devant lequel la commémoration s’est poursuivie vers 11h.
Comme lors de toutes les commémorations, de nombreuses gerbes ont été déposées devant le monument aux morts par les différentes associations, les anciens combattants locales, les conseils municipaux des enfants et des jeunes et les élus.
Des discours ont été prononcés également pour rappeler aux mémoires le souvenir de ceux qui ont fait le sacrifice ultime pour que d’autres vivent libres et dans la paix. Ce devoir de mémoire est important et doit être perpétué.

Les élus et les autorités présentes ont terminé la cérémonie rassemblés face au monument aux morts, avant de poser tous ensemble avec les membres des conseils municipaux des enfants et des jeunes.