Vous êtes ici : Accueil > Actualités Locales > Politique > Selon le RN yvelinois, « Zemmour n’apporte pas de plus-value »
Publié : 18 novembre

Election présidentielle

Selon le RN yvelinois, « Zemmour n’apporte pas de plus-value »

Le samedi 13 novembre à Versailles, le Rassemblement National a convié Alexandra Masson (conseillère régionale RN de la région PACA) et Hélène Laporte (députée européenne RN) à un dîner-débat avec leurs sympathisants. Cette réunion s’inscrivait dans le cadre de la campagne présidentielle, comprenant une tournée des porte-parole du RN.

Selon Mme Laporte et Mme Masson, cette tournée des ambassadeurs a un but important, celui de fédérer l’ensemble des électeurs autour de leur cause. Cette « pré-campagne », qui s’opère avec Noël, souhaite proposer des solutions aux Français sur les questions du pouvoir d’achat et de l’immigration. Selon elles, Marine Le Pen incarne la présidente des Français mais également la présidente de la France sur la scène internationale. Le but de ce rassemblement, qui a réuni des dizaines de personnes, est d’accroître la mobilisation et d’en convaincre un maximum. Ces deux femmes souhaitent nous rappeler que nous sommes à « un tournant de la civilisation  », dans lequel seule Marine Le Pen peut rassembler. Face à la question des sondages, Mme Laporte affirme qu’ils ne servent qu’à alimenter les journalistes et qu’à quatre mois de la présidentielle, ces sondages ne sont pas représentatifs.

Lors de cette soirée, la candidature de M. Zemmour a été évoquée et les deux femmes se sont défendues face à ce candidat. Elles ont insisté sur le fait qu’il existe une différence majeure entre M. Zemmour et Mme Le Pen. A leur avis, la candidature de ce « polémiste » n’apporte pas de plus-value, il ne possède pas de programme contrairement au Rassemblement National qui a une vision de la société. « M.Zemmour ne fait qu’être désagréable avec le parti du RN », nous a confié Mme Laporte. De plus, Mme Masson a ajouté que «  Marine a plus de maturité et elle incarne une force ». Ainsi, cette dynamique du candidat Eric Zemmour n’est pas considérée comme une menace pour le Rassemblement National malgré que certains électeurs le préfèrent à Marine Le Pen.

Au cours de la soirée, certaines propositions ont été éclairées comme le projet de référendum sur l’immigration. Selon ces deux membres du RN, «  il doit avoir un changement de loi sur le droit du sol. Les Français doivent pouvoir choisir qui entre sur le territoire national car on sait que l’arrivée massive des migrants est liée à l’Union européenne ». C’est pour cela que l’intervention du RN sur l’immigration doit passer par un changement de position de la France sur la scène internationale. Mme Laporte a précisé que « la position de la France n’est pas acceptable, que la France est sous le joug de l’Allemagne donc contre les intérêts français et que le plan de relance proposé est faux  ». Les propositions face à ces problématiques sont dles suivantes :
- Renégocier la PAC (Politique agricole commune), d’égaliser la part investie et la part reçue de l’Union européenne car la France est l’un des premiers contributeurs de l’UE.
- Créer une Europe des Nations, où le droit national serait supérieur au droit européen.
Mme Masson a conclu en rappelant que les propositions du RN sont des mesures simples et concrètes dans lesquelles «  on remet de l’humain ».

Des personnes présentes lors de cette soirée nous ont confié qu’il est important de se retrouver après l’épidémie de Covid-19. Il est nécessaire de se rencontrer pour débattre des enjeux français et soutenir la candidature de Marine Le Pen, car elle est la seule à pouvoir s’opposer à Emmanuel Macron.

Cette soirée sera suivie par d’autres, dans toute la France, pour rassembler les sympathisants autour de la candidature de Marine Le Pen. En effet, le RN veut développer ses troupes face à la candidature d’Eric Zemmour qui lui fait de l’ombre. Ces dîners suffiront-ils pour faire gagner Marine Le Pen à la présidentielle ?