Vous êtes ici : Accueil > Actualités Locales > Politique > La "guerre des affiches" est-elle déclarée aux Mureaux ?
Par : Pollux
Publié : 2 juin

Elections législatives

La "guerre des affiches" est-elle déclarée aux Mureaux ?

Lundi 30 mai 2022 fut le premier jour de la campagne officielle pour les candidats aux élections législatives en France. Les panneaux officiels ont été installés dans les communes mais les candidats ne semblent pas se presser à mettre leurs affiches. Par contre, l’affichage sur les panneaux non-officiels continue. Ce jeudi 2 juin, aux Mureaux des affiches blanches sont apparues. Est-ce la campagne du vote blanc ou une nouvelle bizarrerie ? Il faut dire que depuis les élections municipales de 2020, certaines personnes utilisent des méthodes peu conventionnelles comme la désinformation et les "fakesnews" sur les réseaux sociaux. Les électeurs ne sont donc plus à ça près.

Depuis le 30 mai à minuit, c’est le début de la campagne pour les élections législatives en France. Dans les communes, les panneaux officiels ont fleuri et attendent les affiches des candidats.

14 candidats dans la 9ème circonscription des Yvelines

Pour les élections législatives, les 12 et 19 juin prochains, voici la liste officielle des 14 candidats avec leurs étiquettes, s’ils en ont, dans la 9ème circonscription. Cette circonscription regroupe les cantons d’Aubergenville, de Bonnières-Sur-Seine, de Guerville et de Houdan, mais accueille aussi les communes des Mureaux et de Chapet. Elle est vaste et principalement rural sauf au niveau d’Aubergenville et des Mureaux. Le député élu en 2017, et candidat à sa succession, est Monsieur Bruno Millienne. Il porte la candidature de la Majorité Présidentielle.

  • Dominique Martin et Claudia De Sousa (POID).
  • Christophe Le Hot et Audrey Loupmon (Reconquête !).
  • Aïda Czap et Manon Czap (PA).
  • Magà Ettori et Sonia Hamdouchy (Écologie au centre).
  • Babette de Rozières et Jérémy Devers (Divers).
  • Philippe Gommard et Najette Belgadi (LO).
  • Marion-Sabine Levrard et Arnaud de Mayer.
  • Laurent Morin et Mélanie Offroy (Rassemblement National).
  • Bruno Millienne et Gaëlle Auffret (Ensemble ! Majorité Présidentielle).
  • Aïcha Ihia et Houssen Boulaifa.
  • Rachid Zerouali et Valérie-Christine Villette.
  • Fatma lamir et N’Gricia Mendy.
  • Pauline Winocour-Lefevre et Jean-Luc Kokelka (LR).
  • Victor Pailhac et Gina Okmen (Nupes).

Il y a un peu moins de candidats qu’en 2017, où il y avait 16 candidats.

Une nouvelle bizarrerie ou pas ?

Comme précisé plus haut, les candidats peuvent maintenant mettre leurs affiches de campagne sur les panneaux officiels. Ces panneaux ne doivent pas être dégradés selon la loi, mais depuis les élections municipales, certaines personnes ne se gênent pas pour les détériorer.
Mais une nouvelle bizarrerie est apparue ce jeudi 2 juin sur certains panneaux des Mureaux. Des feuilles blanches sont collées sur les affiches. Abimer et dégrader des affiches électorales, c’est une action pas très honnête, mais cela existe depuis très longtemps. Les colleurs d’affiches se font une « petite guerre » en recollant les uns sur les autres. Cela a quasiment toujours existé. Ce qui est nouveau, un peu, c’est ces affiches blanches.
(Photo d’un des panneaux non-officiels aux Mureaux ce 02/06/2022 (Photo J2R))
Il est souvent arrivé, après le dernier tour d’une élection, que de grandes affiches blanches soient collées sur les panneaux « non-officiels » pour faire disparaître les affiches des candidats. Mais là, la campagne officielle a commencé ce lundi 30 mai.
Alors c’est quoi ? Une action du parti du « vote blanc » ? Ou une nouvelle bizarrerie de campagne électorale ?
Au delà de cette bizarrerie, ce qui compte sans doute le plus actuellement est d’inciter les habitants, les électeurs à voter. Et ce genre d’action ne sert clairement pas à ça. En 2017, plus d’un électeur sur deux, soit 57,4 %, avait boudé les urnes pour les élections législatives.