Vous êtes ici : Accueil > Actualités Locales > Mémoire > Un Olivier pour ne pas oublier la Paix et le "11 novembre" aux (...)
Par : LO’
Publié : 11 novembre

Commémoration

Un Olivier pour ne pas oublier la Paix et le "11 novembre" aux Mureaux(Webtélé2r)

Ce vendredi 11 novembre 2022, dans le cadre des commémorations de l’Armistice, qui a mis fin à la premier guerre mondiale, le 11 novembre 1918 à 11h, un défilé et une cérémonie ont été organisés aux Mureaux. Une commémoration qui révèle un caractère assez triste puisque la guerre est de retour en Europe, dans un contexte de crispations politiques.
La cérémonie s’est terminée par la plantation d’un Olivier symbole de la Paix.

Le « 11 novembre » est le jour de la commémoration de l’Armistice du 11 Novembre 1918, qui a mis fin aux combats de la Première Guerre mondiale (1914-1918) en Europe à 11h. Le traité de Paix fut signé à Versailles le 28 juin 1919 entre l’Allemagne et les Alliés. C’est un jour d’hommage rendu à tous les Morts pour la France depuis la Loi du 28 février 2012. La France rend, lors des cérémonies et à travers le discours de M.Sébastien Lecornu, ministre des Armées et de Mme Patricia Mirallès, secrétaire d’État auprès du ministre des Armées, chargée des Anciens combattants et de la Mémoire, qui se tiennent cette année, un hommage particulier, à deux militaires morts en opération au Mali : le maréchal des logis chef Adrien Quélin et le brigadier-chef Alexandre Martin.
Mais cette commémoration ne peut pas cacher la montée des extrêmes et le retour de la guerre en Europe par l’action de la Russie de Vladimir Poutine en Ukraine, dans un but purement expansionniste.

Défilé et commémoration aux Mureaux

Aux Mureaux, comme dans toutes les communes françaises, ce jour est un jour de commémoration. Dans le centre-ville, un défilé patriotique s’est déroulé, à partir de 10h30 avec la Fédération nationale des anciens combattants et de l’Union nationale des combattants et victimes de guerre, des membres de l’association Le Rocher ( dont des scouts), des représentants des autorités policières, les responsables des nombreux cultes de la ville, M. François Garay, maire des Mureaux, Mme Souad Ammouri Mostafi, 1ère adjointe au maire, et Mme Mialy Ramanamandimby, conseillère municipale chargée des cérémonies, de la vie évènementielle et des festivités. D’autres élus de la commune étaient également présents ainsi que les membres des conseils municipaux des enfants et des jeunes de la Commune. Mme Dieynaba Diop, adjointe au maire des Mureaux, mais également conseillère régionale d’Île-de-France, était également présente et représentée aussi la région.
Mme Cécile Zammit-Popescu, maire de Meulan-en-Yvelines, conseillère départementale des Yvelines et présidente de La Communauté Urbaine Grand Paris Seine&Oise (GPS&O) était présente fut également présente pendant une bonne partie de la cérémonie.
(Mme Cécile Zammit-Popescu, maire de Meulan-en-Yvelines, conseillère départementale et Présidente de GPS&O à la droite du Maire des Mureaux, M. François Garay (Photo J2R))
Une population importante s’est jointe au défilé, qui avait une petite particularité cette année. Derrière la fanfare et les portes drapeaux, qui ouvrent traditionnellement le défilé, se sont les membres conseils municipaux des enfants et des jeunes qui défilaient devant la population et les élus. Ces derniers fermaient le défilé.
(Les portes drapeaux du défilé avant le départ (Photo J2R))
Le défilé a ainsi circulé dans les rues du centre-ville jusqu’au parc Jean-Vauzelle, où se trouve le monument aux morts de la commune. C’est là que c’est tenue la cérémonie protocolaire devant une foule importante en musique, avec la participation de la chorale locale.
(La foule présente dans le Parc Jean-Vauzelle pour la commémoration devant le Monument aux morts des Mureaux (Photo J2R))

Le symbole de l’Olivier

Comme lors de toutes les commémorations, de nombreuses gerbes ont été déposées devant le monument aux morts par les différentes associations d’anciens combattants locales, par les conseils municipaux des enfants et des jeunes, la Conseil Régional d’Île-de-France, par le Conseil Départemental des Yvelines et par la municipalité des Mureaux, à travers son maire. Une gerbe m’a même été déposée au nom de M. Bruno Millienne, député de la 9ème circonscription des Yvelines.
Toutes les gerbes ont été déposées par un adulte et deux enfants afin de marquer la transmission du passé et du devoir de mémoire. C’est d’ailleurs un point qui est souvent revenu :« Un pays qui oublie son passé, n’a pas d’avenir ».
La symbolique de la Paix fut aussi au cœur de la cérémonie et des discours. C’est d’ailleurs la conclusion du discours des représentants du conseil municipal des jeunes qui porte le mieux cette importance de la Paix. Ils ont conclu avec un message de soutien à l’Ukraine, en espérant que la Paix reviendra dans ce pays et par extension en Europe. La guerre est de nouveau présente en Europe et dans le Monde, avec 68 conflits officiels.
Pour marquer la symbolique de la Paix, une action, qui est encadrée par la Préfecture, permet de planter un Olivier lors de manifestations. Comme tout le monde le sait, le rameau d’Olivier est le symbole de la Paix avec la Colombe. Les deux sont liés depuis la nuit des temps.
C’est à la fin de la cérémonie, que le Maire, des jeunes et des élus ont symboliquement mis quelques pelletées de terre au pied d’un Olivier, préalablement planté dans le Parc Jean-Vauzelle, pas très loin du monument aux morts. C’est le geste qui est important dans cette action évidemment.
(Plantation d’un Olivier symbole de la Paix dans le Parc Jean-Vauzelle (Photo J2R))
Une commémoration qui est également marquée par la notion de « diversité », représentée par les habitants des Mureaux venues en nombre et présente dans le discours de Monsieur le Maire. Effectivement, le Maire a discouru sur la notion de diversité en lien avec la devise de la République Française : Liberté, Égalité et Fraternité. Peut-être faudrait-il s’interroger sur la pertinence ou non de la notion de Diversité par rapport à celle de Fraternité, dit le Maire dans son discours ?
En tout cas, la diversité de la ville des Mureaux était présente pour cette cérémonie commémorant la Paix entre les peuples en espérant qu’elle soit toujours le but ultime de l’Humanité.