Vous êtes ici : Accueil > Actualités Locales > Politique

http://www.wikio.fr

Publié : 28 décembre 2021

COVID19

Pas de couvre feu, pas de confinement mais la vaccination et le Pass Vaccinal pour lutter

Ce lundi 27 décembre 2021, le premier ministre, Jean Castex, et le ministre de la Santé et des solidarités, Olivier Véran, sont venus présenter lors d’une nouvelle conférence de presse les mesures prises lors du conseil de défense sanitaire qui s’est déroulé le jour même à 16h.
Ces mesures doivent faire face à la situation sanitaire qui s’aggrave en France et à la progression fulgurante de l’épidémie avec l’arrivée du variant Omicron.

Comme lors de toutes les conférences de presse tenues sur la situation sanitaire de la France face à l’épidémie de COVID19, les français attendaient inquiets les mesures que le gouvernement allait annoncer. Effectivement, le premier ministre Jean-Castex, et son ministre de la Santé et des solidarités, Olivier Véran, sont venus présenter les mesures prises face aux variants Delta et Omicron, ainsi que les contours du futur Pass Vaccinal, remplaçant du Pass Sanitaire. Vis-à-vis de la situation chez nos voisins européens, les français pouvaient s’attendre à des mesures renforcées en cette fin d’année. Cependant, un objectif semble ressortir de cette conférence de presse : ne pas désorganiser l’économie.
Du coup, il n’y a pas de couvre-feu ni de confinement.
Cette conférence de presse a permis de présenter les mesures gouvernementales prises lors du conseil de défense sanitaire convoqué par le président de la République, Emmanuel Macron, en visioconférence, à 16 heures ce lundi 27 décembre 2021.

La situation sanitaire en France

La situation dans les hôpitaux reste tendue. Symboliquement, comme l’a dit le premier ministre, le cap des 100 000 cas par jour a été passé le 24 décembre. La majorité des malades hospitalisés ne sont pas vaccinés selon les chiffres du gouvernement. Il y a eu 122 677 décès en France.
Le variant Omicron est beaucoup plus contagieux que les variants précédents, a déclaré Olivier Véran. Il peut re-contaminer des personnes qui ont déjà été malades. La troisième dose permet, selon lui et les études, de faire remonter la protection à plus de 90% face à Omicron. Il y a 45 millions de Français concernés par le rappel de la troisième dose. La vaccination reste donc au cœur de la stratégie gouvernementale.

Du Pass Sanitaire au Pass Vaccinal

Plus de 76 % des Français sont vaccinés et 22 millions ont déjà effectué leur dose de rappel, qui sera obligatoire à partir du 15 janvier afin de conserver leur Pass Sanitaire. Le délai minimal entre la dernière injection et la dose de rappel, réduit à quatre mois déjà, va être réduit à trois mois dès le 28 décembre. Cela est préconisait la Haute Autorité de santé.
Jean Castex a alors présenté les contours du futur « Pass Vaccinal », appelé à remplacer le Pass Sanitaire. Il fonctionnera aussi pour les non-vaccinés avec un test négatif à partir du 15 janvier 2022. Le projet de loi, le mettant en place, a été présenté en conseil des ministres ce lundi 27 décembre à 17 heures. Le futur Pass Vaccinal doit maintenant être examiné par l’Assemblée Nationale ce mercredi 29 décembre, puis par le Sénat le 5 janvier 2022.
Le projet de loi prévoit également un durcissement des sanctions contre les « faux pass  ».

Les autres mesures sanitaires

A ces mesures s’ajoutent des renforcements des restrictions actuelles mais sans couvre-feu ni confinement pour le moment. Les grands rassemblements sont limités à 2000 en intérieur et à 5000 en extérieur. La consommation d’aliments et de boissons interdite dans les cinémas et les transports. La consommation se fait uniquement assise dans bars et restaurants.
Pour le 31 décembre, jour du la Saint-Sylvestre, «  limitons les grandes soirées et les grands dîners », a demandé le Premier ministre aux français, en rappelant l’importance de suivre les gestes barrières. Le masque va sans doute faire son retour en extérieur dans les centres-villes, sur décision des préfets.
Le gouvernement va déclarer l’état d’urgence sanitaire à La Réunion, et le prolonger en Martinique. Évidemment, toutes les cérémonies de vœux sont annulées en janvier.
Le recours au télétravail est obligatoire dans toutes les entreprises pendant les trois prochaines semaines.
La rentrée scolaire est maintenue au 3 janvier prochain car l’objectif est de maintenir le plus possible les écoles ouvertes.
De nouvelles règles pour les cas contacts seront fixées à la fin de la semaine. Et un nouveau point est fixé au 5 janvier 2022.
La France semble ne pas vouloir faire comme ses voisins européens qui, face à Omicron, ont décidés des mesures allant jusqu’au confinement.

Articles