Vous êtes ici : Accueil > Actualités Locales > Politique > Christian Taillebois : un candidat qui tranche, à droite toute (...)
Publié : 5 juin

Législatives 2017

Christian Taillebois : un candidat qui tranche, à droite toute !(Webtélé2R/SeineTV)

Pour la campagne des élections législatives, il faut avoir des convictions, être confiant et surtout avoir une équipe qui épaule le/la candidat(e). C’est le cas de Christian Taillebois, conseiller municipal d’Andrésy et de sa colistière Charlotte de Vaumas, adjointe au maire de Vernouillet. Une déclinaison de la droite forte dans les Yvelines et proche du parti démocrate chrétien : elle a un vrai programme de droite à la Fillon pour rassurer un électorat déboussolé qui a besoin de vraies valeurs !

« Un candidat de convictions, nouveau, libre, enraciné », voilà une phrase choc de cette candidature qui a surpris tout le monde, même les « compagnons de route du saumon de Rouen ». Christian Taillebois ne mentionne jamais son adversaire de droite par son nom. Il martèle plutôt des critiques acides sur son incapacité à remplir le rôle de député, sans conviction et prêt à changer de camp car « centriste UDI » et "macron-compatible".

Issu de la société civile et communicant pour LE producteur de nucléaire français, cet Andrésien a tissé sa toile entre la Confluence et les villes conservatrices de Triel, de Verneuil et de Vernouillet. D’ailleurs, sa suppléante, Charlotte de Vaumas, est une ancienne Trielloise, qui s’occupe actuellement de la politique à Vernouillet. Les lettres "P" de paroisse et de politique se conjuguent bien dans la politique de Christian Taillebois. Pendant la campagne présidentielle, il est notoire que son favori était François Fillon.

La candidature de Christian Taillebois a, toutefois, surpris plus d’un militant de la droite et du centre dans la 7e circonscription. « Il rêve », rétorque M. Julien Frejabue, référent de la droite « canal historique ». Justement, cette capacité de la démocratie française renouvelle notre système de gouvernance. Chez les Chinois, c’est impossible de voir des candidats comme cela car le Parti unique règne contre vents et marées. Même si l’on ne partage pas les positions politiques (et surtout sociétales) de M. Taillebois et de Mme De Vaumas, leur candidature permet aux uns et aux autres de prendre la parole publiquement pour échanger, débattre, contredire chacun(e) des candidats dans chaque commune de la 7e circonscription. Le 4 juin, pendant la fête de Verneuil, le moment était propice pour ce moment démocratique.

C’est un candidat confiant qui défend sans complexe des opinions tranchées : la famille, l’identité, l’autorité, la souveraineté, la sécurité, la liberté d’entreprendre et l’école libre.

« Une bonne surprise est possible », dit-il car les habitants accueillent avec intérêt son discours. Tailler des croupières et siphonner les voix de la droite est son double objectif d’ici au soir du 11 juin 2017. Arnaud Richard, le sortant, a tout intérêt à ménager le surprenant Taillebois quel que soit le résultat d’une campagne âpre entre les deux factions de la "sacrée famille" de la droite et du centre dans la 7e circonscription des Yvelines.