Vous êtes ici : Accueil > Actualités Locales > Politique > Millienne arrive devant le député sortant
Publié : 11 juin

Législatives 2017

Millienne arrive devant le député sortant

En ce dimanche 11 juin 2017, le premier tour de l’élection législative a présenté un record celui de l’abstention : plus de 50%. Second point, le REM/Modem est bien en marche vers la majorité absolue et la Droite arrive en second. Dans la 9ème circonscription des Yvelines, ce schéma se répète puisque Bruno Millienne (MoDem) arrive devant Jean-Marie Tétart, le député sortant Les Républicains/UDI.

C’est avec 37,5% des suffrages exprimés, soit 16 064 sur 42 501, que Bruno Millienne, candidat MoDem investi par La République En Marche pour défendre la future majorité présidentielle d’Emmanuel Macron, est arrivé en tête dans la 9ème circonscription des Mureaux. Jean-Marie Tétart, député sortant Les Républicains/UDI arrive second avec 20,31%.

Il était évidemment que l’élection législative dans cette circonscription, que beaucoup reconnaisse comme taillée pour la Droite, allait se jouer entre LR/UDI et le REM/MoDem, mais peu de personnes auraient parié sur le fait que Bruno Millienne se retrouve en tête à l’issu du premier tour. Et pourtant, le candidat de la majorité présidentielle arrive en tête devant un député pourtant bien implanté surtout aux Mureaux, où il ne fait que 11,07% alors que le candidat du MoDem écrase tout le monde avec 32,02%. La déferlante « marcroniste  » a également frappé la 9ème circonscription des Yvelines comme la 7ème et le reste de la France. Emmanuel Macron est sur le point, à l’issu du premier tour pour l’instant, d’obtenir la majorité absolue à l’Assemblée Nationale.

Loin derrière les deux hommes de tête, il y a en troisième place Emmanuel Norbert-Couade, le candidat du Front National avec 15,30% et en quatrième le candidat de la France Insoumise, Guillaume Quintin, avec 11,28%. Les autres candidats n’ont pa s réussi à faire plus de 10%. Seuls, Bruno Millienne et Jean-Marie Tétart sont qualifiés pour le second tour, qui va se dérouler le 18 juin prochain.

Pour avoir une chance de l’emporter, Jean-Marie Tétart va devoir mobiliser ses troupes et les abstentionnistes, car effectivement l’abstention ici a été de plus de 52 %.