Vous êtes ici : Accueil > Cultures > Animations > 8ème édition des Bulles de Mantes avec Spirou et son univers(Webtélé (...)
Publié : 17 juin

Webtélé 2r/convention

8ème édition des Bulles de Mantes avec Spirou et son univers(Webtélé 2r)

Du 14 au 16 juin 2019, la 8ème édition des Bulles de Mantes a mis à l’honneur le personnage de Spirou, le groom aventurier, en invitant l’un de ses dessinateurs, Olivier Schwarts, ainsi que la coloriste de ce dernier, Marie Galopin.

Le festival Bulles de Mantes est dédié à la Bande-Dessiné ou BD ou 9ème art. Il est organisé tous les deux ans à Mantes-la-Jolie dans le parc des expositions situé sur l’île Aumone. Sept éditions se sont déjà tenues. La première édition s’est déroulée en 2006, puis à un rythme biennal en 2007, en 2009, en 2011 en 2013, en 2015 et en 2017.

Spirou, Fantasio…

Cette 8ème édition a mis à l’honneur le personnage de Spirou mais aussi de Fantasio et leur univers commencé en 1938 par Rob-Vel, en invitant Olivier Schwartz, l’un des dessinateurs du célèbre groom dans la série « Le Spirou de… », qui a signé avec Yann, en 2009, la 119e histoire de la série Spirou et Fantasio : « le Groom vert de gris  », mais aussi en 2014 : «  La femme léopard », et en 2017 : « Le maître des hosties noirs  ».
Sa coloriste, Marie Galopin, était également présente comme un grand nombre de dessinateurs, coloristes et scénaristes de BD. A cette occasion, ils se sont prêtés au jeu des dédicaces dans le hall 5 du parc des expositions pendant les trois jours.
Dans ce même hall, deux expositions ont été présentées. L’une était consacrée à Olivier Schwartz et à ses œuvres, et l’autre à des affiches mettant en scène Spirou.

Autour, de nombreux stands et ateliers offraient aux visiteurs la possibilité de s’initier à la BD soit en lisant et en acheter des ouvrages, soit en apprenant à dessiner (principalement pour les enfants).

Sentaï School

Cette visite fut l’occasion de rencontrer un scénariste et dessinateur de BD, plus exactement de manga à la française version chibi [1], Philippe Cardona.

Il est très connu pour être le coscénariste et dessinateur, avec Florence Torta (coscénariste et coloriste) de la série « Sentaï School ». C’est une parodie de super-héros, qui sont là enfants et le lecteur les suit dans leurs apprentissages à l’école des héros la « Sentaï School  ». C’est original et très amusant à lire ainsi qu’à suivre. Le Tome 8 est à venir prochainement. Pour Philippe Cardona, c’etait sa première venue aux bulles de Mantes et il a été ravi de cette expérience.

Le hall 4 a accueilli l’espace culture japonaise. C’est là que les mangas ont élu domicile durant le festival. C’est aussi là que les animations liées aux jeux vidéos, aux jeux musicaux, aux projections de films et d’AMV’s (Anime Musique Vidéo) se sont retrouvées.
Dans l’espace extérieur du parc des expositions, d’autres animations étaient au programme. Des stands de disques et d’affiches de cinéma en rapport avec la BD attendaient les visiteurs. Une exposition d’automobiles de légende liées à la BD, et évidemment à celle de Spirou, organisée par l’Amicale des Vieux Volants d’Ile de France.

Des animations pour les enfants étaient présentes comme des structures gonflables et un bassin, sur lequel « Lafayette Maquette Club » a fait naviguer des bateaux. Un espace rafraichissement était heureusement prévu afin de soulager les visiteurs de la chaleur du weekend.

Cependant, ce dimanche, en visitant l’exposition, un bémol était observable. L’espace du festival semblait avoir encore rétréci par rapport à l’édition précédente. Certes, le hall 5 était bien occupé par le flux des visiteurs mais ce n’était pas l’ambiance de 2017 à l’extérieur. Il y avait moins de monde. Le festival accueille entre 2 000 et 3 000 visiteurs en moyenne, mais cette année, il est fort possible que la fréquentation soit moindre. Est-ce dû à la chaleur ? A un manque d’animations ?
Il faudra attendre les chiffres de la fréquentation de cette 8ème édition pour savoir si cette impression n’était qu’une simple impression.

Notes

[1Chibi est un mot japonais qui définit une petite personne, un bébé ou un enfant. Il peut avoir un sens très différent lorsqu’il est adressé à un majeur. Le terme comparable en français est avorton ou nain. En Occident, un chibi est un enfant ou un bébé ou la version « jeune » d’un personnage d’anime de manga.