Vous êtes ici : Accueil > Pratiques > Bien-être > « Blouses pour l’hôpital » offre 200 blouses à l’EHPAD de Magnanville(Webtélé (...)
Publié : 14 mai

Solidarité/covid19

« Blouses pour l’hôpital » offre 200 blouses à l’EHPAD de Magnanville(Webtélé 2r)

Jeudi 14 mai 2020, le Collectif « Blouses pour l’hôpital » a offert 200 blouses faites par leurs bénévoles au personnel soignant de l’EHPAD Léopold-Bellan de Magnanville en présence du Président du département des Yvelines, Pierre Bédier, et du Maire de Magnanville, Michel Le Bouc. Ce fut l’occasion de connaître les actions de ce collectif né en avril, durant le confinement.

Dans le cadre d’une importante action de solidarité envers le monde hospitalier, en lien avec le Covid-19, menée par le Collectif « Blouses pour l’hôpital  », ce dernier a offert 200 blouses au personnel soignant de l’Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD) de Magnanville ce jeudi 14 mai. L’EHAPD ou le Centre de Gérontologie Clinique Léopold Bellan de Magnanville se situe à 50 km à l’ouest de Paris, au cœur d’un parc boisé animalier de 50 ha entièrement clos.
Cette remise de blouses jetables s’est faite, dans l’un des espaces ouverts de l’établissement à 16h45, en présence de la direction de l’établissement mais aussi de Pierre Bédier, Président du Conseil départemental des Yvelines et de Michel Le Bouc, Maire de Magnanville.

L’objectif est de fabriquer des blouses jetables...

Le Collectif « Blouses pour l’hôpital  » est né en avril 2020, durant le confinement, et regroupe plus de 1 300 bénévoles, dont 1 100 couturières et 370 livreurs. L’objectif est de fabriquer des blouses jetables pour les établissements et professionnels de santé accueillant les malades du Covid-19 à travers toute la région d’Île-de-France.
Le Collectif a déjà fourni 30 000 blouses aux hôpitaux, EHPADS, réseaux de périnatalité, centre Covid, infirmières… dans le Val d’Oise, le Sud de l’Oise et dans les Yvelines. L’action du collectif fut rendue possible par les dons et promesses de dons de particuliers, d’entreprises et de collectivités. Les bénévoles, reprenant par ce biais leur activité professionnelle, prouve que le circuit court et la production locale, comme l’écrit Sylvain Le Chatton du Collectif dans une communiqué donné lors de la remise de ce 14 mai, « est ce sur quoi nous pouvons compter…  ».

L’activité du collectif va se poursuivre jusqu’à la fin du « dé-confinement » et jusqu’à fin mai sa production de blouses jetables avec le solde des subventions reçues, en ayant confectionné et livré gratuitement 40 000 blouses jetables et 8 000 blouses lavables.
Effectivement, le collectif a réalisé des blouses lavables, quatre fois, qui ont également été présentées à Pierre Bédier. Des membres du personnel hospitalier de l’EHPAD ont d’ailleurs essayé les blouses pour montrer le travail réalisé. Dans les Yvelines, c’est plus de 1 000 blouses qui ont été distribuées dans les hôpitaux du département et 1 000 nouveaux kits de fabrication sont déjà en cours de distribution.

Finance, accompagne et vient en aide aux soignants et aux personnes âgées

Le département des Yvelines finance, accompagne et vient en aide aux soignants et aux personnes âgées depuis le début de la crise sanitaire, comme le rappelle Pierre Bédier dans le communiqué de cet événement. « Et aujourd’hui, nous encourageons cette initiative solidaire parce que les soignants doivent être soutenus pour l’action qu’ils mènent quotidiennement en faveur des personnes vulnérables et pour le lourd tribu que certains d’entre eux paient à ce Covid-19 », a souligné Monsieur le Président dans le communiqué.

Le département des Yvelines annonce, par les mots de son président, qu’elle va financer une vaste opération de dépistage au sein des 90 EHPADS de son territoire.

Sylvain Le Chatton aimerait pérenniser l’activité et le système mis en place par son collectif. C’est un projet qui prendrait une dimension de réinsertion par le travail en maintenant un savoir faire important et utile, surtout en cette période de crise sanitaire, en France.