Vous êtes ici : Accueil > Actualités Locales > Société > Incendie du foyer Coallia : la solidarité muriautine mobilisée
Par : Pollux
Publié : 29 janvier

Solidarité muriautine

Incendie du foyer Coallia : la solidarité muriautine mobilisée

Dans la nuit du 28 au 29 janvier, la Résidence Coallia de Nouvelle France, rue Jean-Mermoz, aux Mureaux a connu un grave incendie qui a obligé l’évacuation des résidents. La municipalité et les associations se sont mobilisées durant toute la journée pour aider les résidents reconnaissants pour toute l’aide apportée.

Comme indiqué hier sur le site des Nouvelles des Mureaux, dans la nuit du 28 au 29 janvier 2021, vers 23h, un incendie s’est déclaré dans la Résidence Coallia de Nouvelle France aux Mureaux, rue Jean-Mermoz. Cette résidence est un foyer de travailleurs immigrés. C’est le troisième étage d’un immeuble qui a connu le plus fort de l’incendie, mais cela a coupé l’électricité et le gaz. L’évacuation était donc devenue une obligation.

Mobilisation générale pour l’évacuation

Monsieur Gérard Derouin, le sous-préfet de Mantes-la-Jolie, et la municipalité des Mureaux ont organisé une cellule de crise en urgence pour structurer les secours et l’évacuation en un temps record à en croire la ville mais aussi les résidents. Comme indiqué hier et confirmé dans la journée par la ville des Mureaux, cette dernière a mobilisé des équipes, 25 agents en tout, tout au long de la nuit pour accompagner les résidents. Un bus municipal a été mobilisé pour emmener les résidents devenus sans abris au gymnase Collette-Besson que la mairie a alors réservé pour eux.

En principe, il y avait 264 résidents normalement à évacuer mais ils étaient bien plus, voir le double. Un fait, connu, que Coallia, bailleur responsable du foyer, devra sans doute étudier et prendre en compte pour la suite.

Après l’évacuation la solidarité continue

Dans le gymnase, où près de 200 résidents ont été rassemblés, ces derniers ont
bénéficient de repas et de sanitaire ainsi que de lits fournis par la Croix-Rouge française. De nombreuses associations muriautines sont venues apporter de l’aide aux sinistrés, comme l’association «  Espoir de femmes ». Les bénévoles de cette dernière association se sont mobilisés pour préparer le repas du midi. Comme l’a indiqué la mairie, en les remerciant sur ses réseaux sociaux pour leurs aides, l’association Tendre la main, à l’association Nyssa, le restaurant « Le Sultan » ou encore le primeur du Centre commercial des Bougimonts, sont également venus soutenir les résidents reloger temporairement dans le gymnase.

(Photo avec les bénévoles de l’association Espoirs de femmes et Souad Ammouri Mostafi, 1er adjointe du Maire des Mureaux au premier plan à gauche(Photo par la com Mairie)

A en croire les élus mobilisés et présents comme Souad Ammouri Mostafi, 1er adjointe du Maire des Mureaux, ou encore Papa Waly Danfakha, 4ème adjoint au maire, et les sinistrés, ces derniers ont apprécié les aides qui leur ont été fourni par la municipalité et les associations. Pour certains d’entre-eux, cela leur a donné vraiment le sentiment d’être des muriautins.

Vers 14h, les résidents relogés dans le gymnase ont pu regagner un logement mis à disposition par le bailleur Coallia.

Cette incendie, vraisemblablement accidentelle, a montré encore une fois que les muriautins et leurs associations savent se mobiliser pour venir aider aux personnes dans le besoin.