Vous êtes ici : Accueil > Sports > Sports de combat > Enfin un titre de boxe professionnel et européen pour Tony Yoka
Par : Lycan
Publié : 5 mars

Boxe anglaise

Enfin un titre de boxe professionnel et européen pour Tony Yoka

Ce vendredi 5 mars 2021, le boxeur Tony Yoka avait rendez-vous avec le titre vacant de l’Union Européenne des lourds, à la H Arena de Nantes, à condition de battre Joël Tambwe Djeko. Et comme son épouse Estelle Yoka Mossely et Warren Esabe, Tony en est sorti vainqueur ce soir. Cette soirée de boxe anglaise à huis clos a été retransmise sur Canal+.

Pour le titre vacant de l’Union Européenne des lourds, le Français Tony Yoka (28 ans, 9 victoires, dont 7 avant la limite, 0 défaite) a affronté le Belge Joël Tambwe Djeko (31 ans, 17 victoires, dont 8 avant la limite, 1 nul, 2 défaites) en douze rounds dans l’antre de la H Arena ce vendredi 5 mars.
Ce fut le combat événement de la soirée qui a commencé avec le combat de l’épouse de Tony Yoka, Estelle Yoka Mossely.

Une démonstration de boxe de feminin

Pour conserver sa ceinture IBO, Estelle Yoka Mossely a affronté l’Allemande Verena Kaiser en 10 rounds qu’elle a menée d’une main de maître ou plutôt de maîtresse.

La Française s’est imposé assez facilement. Estelle a donné 69 coups contre 19 reçus. Ce fut une vraie démonstration de boxe.

Durant la soirée, il y a eu quatre combats dont un avec Warren Esabe, le muriautin du BAM l’Héritage, qui a su s’imposer en 4 rounds contre Mohamed Suleiman Kartoum sur un score de 39-37, 39-37 et 39-38.

Le troisième combat a vu l’affrontement de Farrhad Saad et de Borislav Inanov, remporté par le premier.

Une belle victoire européenne de l’« artiste »

Le dernier combat de la soirée fut celui qui a vu l’opposition Yoka/Djeko. Ce fut pour Djeko le second combat chez les poids lourds. Djeko était dans le coin rouge et « l’artiste » Tony Yoka, comme l’a présenté le speaker, était dans le coin bleu. Ce fut un magnifique combat de poids lourds sur un très bon rythme celui de Yoka.
Djeko a présenté une très bonne défense obligeant Yoka à trouver des solutions que le Français a trouvé. Tony Yoka a mené le combat sur les 6 premiers rounds, puis cela a commencé à s’égaliser. Cependant, le Français fut celui qui a pris le moins de coup durant tous les rounds. Yoka a su de nouveau imposer son rythme au 9 round. L’œil droit de Djeko va se souvenir de ce combat contre le Français pendant très longtemps.

Après la 12ème et dernière reprise, l’avance de Tony Yoka était évidente et seul le K.O pouvait encore sauver le Belge mais cela n’a pas eu lieu. Au contraire, c’est Tony Yoka qui lui mit un K.O au douzième round, s’imposant définitivement sur ce combat.

Ce fut le dixième combat professionnel pour Tony Yoka et le voilà avec une ceinture européenne.