Vous êtes ici : Accueil > Pratiques > Bien-être > La vaccination massive a commencé avec les vaccinodromes
Publié : 7 avril

Vaccination covid19

La vaccination massive a commencé avec les vaccinodromes

La Préfecture de la Seine-Saint-Denis, l’ARS Île-de-France, le Département de la Seine-Saint-Denis, la Ville de Saint Denis, Plaine-Commune, le Consortium Stade de France, la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris, la Croix-Rouge française et Europ Assistance se sont associés pour ouvrir un très grand centre de vaccination au Stade de France à Saint-Denis.

Ainsi, le mardi 6 avril, les opérations de vaccination ont débuté en présence de Jean Castex, Premier ministre, Olivier Véran, Ministre des Solidarités et de la Santé et Gérald Darmanin, Ministre de l’Intérieur, qui se sont rendus sur place pour saluer l’ensemble des équipes mobilisées, en présence Georges-François Leclerc, Préfet de la Seine-Saint-Denis, Aurélien Rousseau, Directeur général de l’Agence Régionale de Santé (ARS) Île-de-France, Stéphane Troussel, Président du Département de la Seine-Saint-Denis, Mathieu Hanotin, Maire de Saint-Denis et Président de Plaine commune, le Général de division Jean-Marie Gontier, commandant la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris, Pierre Coppey, Président du Consortium Stade de France, Jean-Christophe Combe, Directeur général de la Croix-Rouge française et Thomas Lescot, Directeur médical du Groupe Europ Assistance.

Depuis le début de la campagne de vaccination, 1,4 million de Franciliens ont reçu au moins une dose de vaccin contre la Covid-19 (400 000 ont reçu deux doses). En Seine-Saint-Denis, 150 000 personnes ont bénéficié d’au moins une injection, dont 47 745 ont également eu une seconde injection. Avec 158 centres de vaccination ouverts à travers la région Île-de-France et un million de doses des vaccins Pfizer et Moderna prévus en avril, la campagne de vaccination poursuit sa montée en puissance.

L’installation d’un très grand centre au Stade de France s’inscrit dans un mouvement d’amplification de la stratégie vaccinale. Ce lieu très symbolique qu’est le Stade de France permettra dès la première semaine de vacciner 10 000 personnes. Il représente l’un des plus grands centres de vaccination de France. Il a aussi la particularité d’avoir une plateforme téléphonique dédiée sur site pour réduire les inégalités d’accès à la prise de rendez-vous liées à la fracture numérique.

Le centre du Stade de France participe d’un maillage territorial dense en Seine-Saint-Denis et doit être complémentaire des centres de vaccination existants qui poursuivent leur activité au fur et à mesure de l’élargissement des publics éligibles. En Seine-Saint-Denis, 24 centres sont déjà opérationnels grâce à la mobilisation conjointe des collectivités et des autorités sanitaires et préfectorales. S’y ajoutent un centre de la CPAM dédié aux publics les plus précaires et un bus de la vaccination du Département qui sillonne le territoire, aussi très actifs depuis plusieurs semaines.

Ainsi, nous défendons ensemble une stratégie vaccinale qui s’appuie sur une vaccination de proximité, déploie des dispositifs permettant en particulier aux personnes fragiles d’être accompagnées et préparent une vaccination plus massive au fur et à mesure de l’élargissement des publics éligibles.

Ouvert à l’ensemble des Franciliens, avec des actions spécifiques en direction des habitants de la Seine-Saint-Denis, le très grand centre du Stade de France sera très facilement accessible aux territoires du nord-est de la région, toujours fortement touchés par l’épidémie.

Le très grand centre de vaccination du Stade de France fonctionne de 9 heures à 20 heures, du lundi au samedi. Missionnée par l’ARS Île-de-France, la Croix-Rouge française est en charge de la coordination avec l’appui d’Europ Assistance. Il est doté de vaccins Pfizer ou Moderna en primo-injections. Il assure également les deuxièmes injections des personnes vaccinées en mars dans le centre de vaccination de Saint-Denis – Auberge municipale. Deux modes de prises de rendez-vous sont organisés : par téléphone au 01 43 93 78 77 ou via la plateforme en ligne Doctolib.