Vous êtes ici : Accueil > Actualités Locales > Politique > Chapet ouvre le bal de cérémonies du début de l’année
Publié : 6 janvier 2014

Voeux 2014

Chapet ouvre le bal de cérémonies du début de l’année

Jean-Louis Francart souhaite une intercommunalité qui préserve les intérêts de Chapet. C’était le sens de son message de la cérémonie du voeux du 5 janvier 2014.

Pas question de faire de la figuration ou de servir de faire-valoir. C’est le message clair et net de Jean-Louis Francart, le maire, ce dimanche, salle du foyer rural, lors de ses traditionnels vœux. « Si, aujourd’hui, notre communauté d’agglomération des Deux Rives de Seine (CA2RS) ne compte que 90 000 habitants, dans un proche horizon, 200 000 habitants, voire plus sont attendus avec la fusion de ces communautés. Plus que jamais, les petites localités, à l’instar de Chapet, se doivent de garder une représentativité digne de ce nom dans les futurs conseils communautaires  ». Ce dernier souhaite donc peser de tout son poids dans les décisions intercommunales. « Si je désire que les négociations se passent au mieux, la préservation des territoires et l’intérêt des habitants doivent être nos chevaux de bataille  », alerte le premier magistrat.

En attendant, l’élu se mouille quant au projet d’éco-port de Triel-sur-Seine, dernièrement invalidé. « Malgré cette décision, je suis pour cet aménagement à partir du moment où il prend en compte les nécessités économiques, mais aussi environnementales  ». Quant au changement de «  statut » du CA2RS, qui est passé de 6 communes à 12, le maire concède « qu’il est plus difficile de faire entendre sa voix à partir du moment où vous êtes une petite commune ; à l’instar de Chapet ou de Morainvilliers. A ce titre, je ne peux que me féliciter de compter 3 conseillers qui siègent pour les décisions ». Lors de ses vœux, monsieur Francart en a profité, malgré la loi restrictive liée à la période pré-électorale, pour rappeler les réalisations de 2013 (rénovation du parvis de la mairie, aménagement d’une aire de jeux pour enfants, renouvellement de contrats concernant la fourniture des repas de la cantine, l’entretien du ménage dans les locaux communaux et la fourniture d’eau potable), tout en se projetant sur la prochaine mandature. « Quelle que soit l’équipe municipale en place, celle-ci aura à charge de mener à bien le projet d’urbanisation de la ZAC du Mitan dont je souhaite la réussite ». Justement, ce dernier se sent concerné : il se présentera devant les électeurs, en mars prochain, « avec une équipe d’élus renouvelée », a-t-il promis.