Vous êtes ici : Accueil > Actualités Locales > Politique > Le Président a parlé : reconfinement du territoire français avec (...)
Par : Pollux
Publié : 28 octobre

Covid 19

Le Président a parlé : reconfinement du territoire français avec conditions

Ce mercredi 28 octobre 2020, les français étaient dans l’attente de savoir quelles mesures le gouvernement allait choisir pour contrer la seconde vague du COVID19 sur le territoire par l’entremise du président de la République ? Vis-à-vis de l’ampleur de l’épidémie, c’est le re-confinement jusqu’au 1er décembre qui va s’appliquer vendredi à minuit.

Ce mercredi, Emmanuel Macron, président de la République, s’exprimait en direct sur les mesures mises en place pour contrer les conséquences de la seconde vague du COVID19 sur le territoire français, qui semble plus violente que la première.
« La lucidité commande à admettre » a déclaré le président pour commencer à revenir sur les conséquences de la seconde vague. Les hausses des cas positifs, des morts et des patients admis en réanimation n’ont pas été anticipé à ce point. Les pires prévisions envisagées, d’après le président, selon les experts, ne montaient pas si haut.
Le président a confirmé que l’ensemble des régions sont dans le seuil d’alerte et il est impossible de demander de l’aide aux autres pays européens car ils sont au même point.
Selon ses déclarations, tous les pays d’Europe ont été surpris par l’ampleur de la seconde vague.

Donner un coup de frein brutal !

« Il faut donner un coup de frein brutal ! » a annoncé le président avant d’exposer les objectifs du gouvernement. Le gouvernement a cinq objectifs :

  • Protéger les plus âgés et les plus fragiles
  • Protéger les plus jeunes
  • Protéger les soignants
  • Protéger les plus modestes qui sont les plus touchés
  • Protéger l’économie

La stratégie Nationale est donc de re-confiner le territoire à partir de vendredi 30 octobre minuit. Cependant, ce confinement ne sera pas tout à fait comme celui de mars en raison de trois points :

  • Les écoles resteront ouvertes sauf les universités où les cours seront en ligne.
  • L’activité économique doit se maintenir par le télétravail et les services publics vont rester ouverts.
  • Les personnes vivants dans les EPHAD pourront recevoir de la visite.

Les attestations de circulation seront autorisées comme en mars pour les mêmes motifs : courses de première nécessité, se rendre à son lieu de travail, prendre l’air, rendez-vous médicaux, accompagner son enfants et porter assistance.

Les réunions privés et les rassemblements publics sont interdits. Des aides seront toujours accordées aux entreprises. Les commerces n’ont essentiels seront fermés.
Cependant, le président a déclaré que si dans 15 jours il y a une amélioration, il y aura un réajustement pour les petits commerces. Mais dans l’état, ce nouveau confinement doit aller jusqu’au 1er décembre 2020.

Tolérance pour la fin des vacances

Une tolérance est accordée durant ce weekend, qui est le dernier des vacances de la Toussaint afin de permettre aux français de rentrer chez eux. Cela signifie que le vrai retour du confinement en France sera effectif réellement lundi.
Les mesures seront présentées par Jean Castex, le premier ministre, ce jeudi au parlement. Le confinement commencera à partir de vendredi.