Vous êtes ici : Accueil > Actualités Locales > Politique > Babette de Rozières candidate aux législatives sur la 9ème circonscription des (...)
Par : Pollux
Publié : 21 mai

Elections législatives

Babette de Rozières candidate aux législatives sur la 9ème circonscription des Yvelines avec ou sans étiquette

Mardi 17 mai 2022, Babette de Rozières, conseillère régionale d’Île-de-France, toujours cotisante chez Les Républicains, a annoncé sa candidature lors d’une interview accordée à Jeanmarcmorandini.com. Elle a déclaré récemment que sa candidature dérangeait. C’est possible car elle a mentionné sur ses affiches les mots : Droite Républicaine et Centre, ainsi que Majorité Présidentielle. Des mots et des soutiens qui appartiennent officiellement déjà à d’autres candidats sur le 9ème circonscription des Yvelines.

Pour les personnes qui ne connaissent pas encore Babette de Rozières, qui est une personnalité locale yvelinoise, elle est chef cuisinière française né à Pointe-à-Pitre, qui est également animatrice à la télévision. Elle s’est établit dans le secteur de Maule dans Les Yvelines. C’est une personnalité locale et 2015, une personnalité locale politique, puisqu’elle est conseillère régionale d’Île-de-France Les Républicains (LR), même si elle a déclaré avoir quitté la campagne de Valérie Pécresse avant le premier tour. Elle est toujours chez Les Républicains selon elle.

Babette de Rozières candidate

Selon la date de l’article, le 17 mai 2022, dans une interview accordée en « exclusivité » à Jeanmarcmorandini.com, Babette de Rozières annonce qu’elle se présentait aux élections législatives sur la 9ème circonscription des Yvelines, avec pour suppléant Jérémy Devers, conseil municipal, de la majorité municipal, à Maule. Elle a déclaré se présenter en « femme indépendante, libre de tout calcul politicien, pour relever notre pays ». Cependant dans la même interview, elle annonce qu’elle se présente sous les étiquettes « Droite républicaine-Centre et Majorité Présidentielle ». Des étiquettes qui se retrouvent sur ses affiches qui commencent à fleurir sur les panneaux des communes comme aux Mureaux.

Quelles étiquettes ?

Or voilà, ces étiquettes appartiennent déjà à d’autres candidats déclarés. Le 13 mai dernier, à Bois-d’Arcy, la fédération des « Les Républicains » (LR) des Yvelines associé à l’Union des Démocrates et Indépendants (UDI) ont présenté leurs candidats l’« Union pour les Yvelines de la droite et du centre »,pour les élections législatives 2022 dans les Yvelines. Et sur la 9ème circonscription, ce n’est pas Babette de Rozières, mais Pauline Winocour-Lefevre, qui est la candidate de la « droite et du centre ». Pareil pour la « Majorité Présidentielle », puisque c’est Bruno Millienne, qui est le député sortant MoDem, porte-parole de la « Majorité Présidentielle ». Ce dernier se représente et le 14 mai dernier lors d’un communiqué, il se demandait bien à quoi joue Babette de Rozières en annonçant des choses fausses. « Il n’y a qu’un seul et unique candidat investi par la majorité présidentielle dans la 9e circonscription des Yvelines. Les autres candidatures se revendiquant de cette appartenance n’ont que pour objectif de semer le doute » a t-il écrit pour introduire son communiqué du 14 mai sur la candidature de Babette de Rozières , qui suit ci-dessous.

Ce communiqué date bien du 14 mai, soit 3 jours avant l’interview qui n’était donc pas une « exclusivité » par rapport à l’annonce faite. Effectivement, l’annonce de la candidature de Babette de Rozières était bien antérieure. Mais ça, c’est une affaire d’annonce et de communication.

Les questions suivantes peuvent se poser : Pourquoi annoncer des étiquettes qu’elle n’a pas ? Est-ce un moyen de rassembler autour d’elle les personnes qui ont ces sensibilités politiques mais qui sont déçues par la tournure des choses ?
Où comme dit Bruno Millienne, c’est pour semer le doute ?
C’est aux électeurs de répondre à ces questions et de voir ce qu’ils en pensent de sa candidature, après tout. Et de voir, aussi, si ce qu’elle propose, peut les intéresser.

En tout cas, dans le monde des restaurateurs, Alain Fontaine, Président de l’Association française des maîtres restaurateurs, lui, a clairement dit soutenir Babette de Rozières pour sa candidature.