Vous êtes ici : Accueil > Tribune Libre > Intercommunalité > Réaction d’une habitante de la Communauté Urbaine GPSeO en découvrant la (...)
Publié : 15 mars

GPSeO

Réaction d’une habitante de la Communauté Urbaine GPSeO en découvrant la hausse du taux de la Taxe Foncière sur les Propriétés Bâties

Le jeudi 17 février 2022, les conseillers communautaires de la Communauté Urbaine (CU) Grand Paris Seine&Oise (GPSeO) ont voté la fixation à 6% du taux de la Taxe Foncière sur les Propriétés Bâties (TFPB). Le but est que GPSeO, par ce taux, récupère des financements pour assurer son fonctionnement, car les finances de la CU sont dans le rouge. Elle n’a plus les moyens d’emprunter. Une habitante a fait le calcul et expose les conséquences dans une tribune libre et anonyme, qu’elle a envoyée à la rédaction du journal, tout en regrettant la faible diffusion de l’information par GPSeO.

Les propos tenus dans cette tribune appartiennent à son auteur.

GPSEO – Les conséquences de ses 6 points supplémentaires votés par les membres du GPSEO.

A la suite d’un article en « Bref » paru dans le Parisien, habitante de la CU, j’ai découvert ce que va représenter cette augmentation pour une partie des habitants de cette CU.
En effet, ces 6 points vont se traduire par une hausse conséquente sur notre taxe Foncière.

Par exemple : « chiffres indiqués dans l’article du Parisien , qui correspondent à ceux indiqués sur le site du GPSEO »

Pour une maison de 120 m2, l’augmentation pourrait être de 260€ annuels.
Pour un appartement de 100 m2 , celle-ci pourrait être de 210 € annuels.

Compte tenu de la situation de la France actuellement, entre la COVID 19, qui est toujours présente sur notre territoire, la forte hausse des énergies, des matières premières, la guerre en Ukraine, et les efforts - même s’ils sont considérés comme pas assez importants - que le gouvernement met en place pour aider les Français, les membres du GPSEO auraient peut-être pu attendre pour la mise en place de cette nouvelle TAXE, qui va réduire de 200 €, le pouvoir d’achat des personnes concernées.