Vous êtes ici : Accueil > Actualités Locales > Politique > Un second mandat pour Emmanuel Macron...évidemment
Publié : 24 avril

Élection présidentielle

Un second mandat pour Emmanuel Macron...évidemment

A 20 h, le 24 avril 2022, l’estimation est tombée. Il y a eu un sursaut républicain, avec un taux de participation à la baisse, encore une fois, pour une élection présidentielle mais le dénouement est là : Emmanuel Macron a été réélu président de la République avec plus de 58 %.

Le dimanche 24 avril 2022, se jouait l’avenir de la France dans les urnes. Le second tour de l’élection présidentielle était un match retour entre Marine Le Pen (Rassemblement National) et Emmanuel Macron (La République En Marche), président sortant.

Un barrage effectif contre l’extrême droite, néanmoins renforcée

De nombreux Français espéraient né pas avoir ce duel au second tour mais, parmi les douze candidats du premier tour, Marine Le Pen et Emmanuel Macron étaient arrivés en tête devant Jean-Luc Mélenchon, le président sortant étant le premier. Le candidat « insoumis » avait appelé à né pas donner une voix à Marine Le Pen, annonçant qu’il votera Emmanuel Macron le 24 avril. Cette position était commune à quasiment tous les autres candidats, afin que la candidate du Rassemblement National ne soit pas présidente. Toutefois, la situation est différente de celle de 2017 et même de celle de 2002 : beaucoup de Français sont maintenant plus enclins à voter pour Marine Le Pen et l’extrême droite.
Les sondages, entre les deux tours, ont mis Emmanuel Macron gagnant du second tour. Le dernier sondage le plaçait à 55 % mais le retournement de situation n’était pas une possibilité à ignorer. Après un débat, considéré gagné par Emmanuel Macron par plus de 59 % des Français l’ayant regardé, rien n’était pourtant gagné. Il existait bien une possibilité pour que Marine Le Pen devienne la 9e présidente de la 5e République française.
Pourtant, avec 58,6% des suffrages, Emmanuel Macron est réélu, alors que Marine Le Pen progresse de plus de six points par rapport à 2017, en récoltant 41,4 % des voix.

Une abstention en hausse encore

La participation a été en légère hausse par rapport au premier tour avec 26,41 %. Le 10 avril, à la même heure elle était à 25,48 %, selon le ministère de l’Intérieur. Il y a, cependant, deux points de moins qu’en 2017 avec 28,54 % et qu’en 2012 avec 28,3 %.

A 17 h, le taux de participation s’élevait à 63,23 %, soit plus de 2 points de moins qu’en 2017. Il était de 65 %, au premier tour. Le taux d’abstention à 20 h pour le second tour de l’élection présidentielle était estimé à 28 %, soit 3 points de plus que pour le premier tour.

Aux Mureaux, le taux de participation est de 55,53 %. Par rapport à 2017, il y a une régression de 10,48 points. La baisse est visible comme le nombre d’enveloppes vides, de bulletins blancs ou nuls qui se sont multipliés pour ce second tour de l’élection présidentielle, dans cette ville et dans d’autres. Pourtant, Emmanuel Macron est arrivé en tête aux Mureaux avec 75,07 % des voix contre 24,93 % pour Marine Le Pen.

A Andrésy, Emmanuel Macron obtient 73% des suffrages, et Marine Le Pen 27%. Le taux de participation s’élève ainsi à 72%.

A Aubergenville, Emmanuel Macron a obtenu 57% des voix devant Marine Le Pen qui obtient 43% des voix. La participation a été de 68%.

A Carrières-sous-Poissy, Emmanuel Macron a obtenu 72% et Marine Le Pen obtient 28% des suffrages. L’abstention a atteint les 34%.

A Chanteloup-Les-Vignes, Emmanuel Macron a obtenu 72% des voix et Marine Le Pen que 28%. Le taux de participation est de 59%.

A Chapet, Emmanuel Macron a obtenu 62% des votes et Marine Le Pen obtient 38% des voix. L’abstention est de 21%.

A Conflans-Saint-Honorine, Emmanuel Macron est arrivé premier avec 69% des voix, face à Marine Le Pen qui obtient 31 %. Le taux de participation s’élève ainsi à 70%.

A Ecquevilly, Emmanuel Macron arrive en tête avec 65% des votes et Marine Le Pen obtient 35% des suffrages. L’abstention atteint 31%.

A Epône, Emmanuel Macron obtient 61% des votes contre 40 % pour Marine Le Pen. Le taux de participation s’élève à 74%.

A Evecquemont, Emmanuel Macron a obtenu 69% des voix contre 31% pour Marine Le Pen. L’abstention est montée à 18,72%.

A Flins-sur-Seine, Emmanuel Macron obtient 56% des votes et Marine Le Pen 44% des voix. Le taux d’abstention est monté à 27%.

A Hardricourt, Emmanuel Macron obtient 62% des voix et Marine Le Pen 38% des voix. Le taux de l’abstention est de 29%.

A Meulan-en-Yvelines, Emmanuel Macron a obtenu à 62% des suffrages et Marine Le Pen obtient 38% des voix. L’abstention au niveau la commune est de 32%. Par rapport à la précédente présidentielle, ce nombre diminue de 2,02 points.

A Mézières-sur-Seine, Emmanuel Macron a obtenu 61% des votes, contre 39% pour Marine Le Pen. Le taux d’abstention est monté à 27%.

A Orgeval, Emmanuel Macron a obtenu 76% des votes et Marine Le Pen seulement 24%. Le taux de participation s’affiche à 77%.

A Poissy, Emmanuel Macron fait un score important avec 75% des voix, contre 25% pour Marine Le Pen. Le taux de participation s’affiche à 71% pour ce second tour.

A Triel-sur-Seine, Emmanuel Macron obtient également un score important avec 70% des voix. Marine Le Pen obtient 30%. L’abstention est montée à seulement 26%.

A Vaux-sur-Seine, Emmanuel Macron a obtenu 64% des voix, contre 36 % pour Marine Le Pen. Le taux d’abstention à l’échelle communale est de 27%.

A Verneuil-sur-Seine, Emmanuel Macron obtient 72% des suffrages et Marine Le Pen 28%. L’abstention est de 28%.

A Vernouillet, Emmanuel Macron est toujours gagnant avec 76% des votes, contre 24% des voix pour Marine Le Pen. Le taux d’abstention au niveau de la commune est de 28%.

A Villennes-sur-Seine, Emmanuel Macron a obtenu 78% des voix et Marine Le Pen 22%. La participation est montée à 78%.

A l’image des résultats obtenus dans ces communes, le département des Yvelines a plébiscité fortement Emmanuel Macron à 71,05%. La participation à ce second tour est montée à 73,49%.

La prochaine échéance électorale, qui certains souhaitent voir comme le troisième tour de l’élection présidentielle, est le rendez-vous des français avec les élections législatives, où ils vont élire les députés. Cela aura lieu les 12 et 19 juin 2022. Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen, qui sont les seuls à ne pas avoir féliciter Emmanuel Macron, espèrent empêcher ce dernier d’obtenir une majorité à l’assemblée nationale et se faire nommer, en raison du cohabitation, premier ministre. C’est surtout la volonté répétée de Jean-Luc Mélenchon ces derniers jours.