Vous êtes ici : Accueil > Actualités Locales > Politique > La candidate Fatma Lamir veut porter un "projet humaniste et (...)
Publié : 26 mai

Elections législatives

La candidate Fatma Lamir veut porter un "projet humaniste et progressiste"

Pour les élections législatives les 12 et 19 juin 2022, Madame Fatma Lamir, conseillère municipal d’opposition aux Mureaux, s’est déclarée candidate sur la 9ème circonscription des Yvelines. Par les correspondants du journal, plus d’informations sont disponibles. Elle veut porter un programme à gauche, très proche de la Nupes. Est-ce un atout ou un malus pour la Nupes ?

Comme cela fut annoncé dans les colonnes des sites du J2R, Madame Fatma Lamir, enseignante et conseillère municipal d’opposition, ancienne numéro 2 de la liste d’Hervé Riou « Les Mureaux pour tous », est candidate aux élections législatives de 2022. Par des documents récupérés par les correspondants du journal, plus d’informations sont disponibles sur sa candidature.

Virage à gauche

Le 31 mars 2021, Madame Fatma Lamir quittait officiellement le groupe de Monsieur Hervé Riou, pour retrouver son indépendance politique et formait un groupe à elle seule. Cette liste était à la base ouverte, comme l’a précisé Monsieur Hervé Riou lors d’une interview pour la Webtélé2r. Mais elle était aussi soutenue par Madame Valérie Pécresse, président de la Région Île-de-France, qui était venue aux Mureaux lors d’une réunion publique durant les élections municipales de 2020.
Madame Lamir a, comme le programme qu’elle présente sur l’un de ses tractes, avec sa suppléante, Madame N’Gricia Mendy, gérante de micro-crèches sur Les Mureaux, pris un virage nettement à Gauche.
Par sa candidature, elle souhaite porter : « un projet humaniste et progressiste ». Elle expose les priorités de sa candidature :

  • Revalorisation du SMIC à 1 500€
  • Retraite à 60 ans, aucune pension en dessous du seuil de pauvreté (1 100 €)
  • Valoriser et soutenir l’entreprenariat
  • Recrutement de 60 000 enseignants avec revalorisation des salaires
  • Maintien des services publics en milieu rural comme en milieu urbain
  • Planification écologique : coordonner les politiques publiques pour atteindre les objectifs environnementaux à long terme, impliquer les entreprises et les acteurs publics
  • Renforcer la police de proximité pour assurer un cadre de vie paisible aux habitants et de restaurer le lien avec les jeunes
  • Droit opposable à une offre d’accueil d’enfants publique ou conventionnée pour les enfants de moins de 30 ans que toutes les femmes puissent exercer, qu’elles travaillent ou non
  • Création d’un service public de la petite enfance
  • Un habitat pour tous dans les meilleures conditions

Compatible avec la Nupes ?

Un programme qui est applicable que si Madame Fatma Lamir, si elle est élue, participe à un groupe à l’Assemblée Nationale partageant ses idées. Et ce programme la rend proche de la Nouvelle Union populaire écologique et sociale (Nupes) et compatible avec les objectifs de cette union.
Or, il y a déjà un candidat de la Nupes sur la 9ème circonscription. Il s’agit de Victor Pailhac, qui est soutenu par toutes les forces de « Gauche » selon l’accord de la Nupes, même si certains sur la circonscription ne sont pas d’accord. Madame Fatma Lamir pourrait attirer à elle ces personnes mécontentes.
La situation peut être à double tranchant, surtout avec l’importance de l’électorat muriautin pour la Nupes sur la 9ème circonscription des Yvelines. Un électorat qui a voté massivement pour Jean-Luc Mélenchon au premier tour de l’élection présidentielle de 2022.
En effet, soit Madame Lamir, par son résultat du premier tour, devient une réserve de voies pour la Nupes si cette dernière arrive au second tour de l’élection législative. Soit, Madame Lamir pourrait prendre les voies nécessaires à la Nupes pour arriver au second tour. Car s’il y a bien une commune dans la 9ème circonscription où la Nupes peut faire une importante réserve de voies pour arriver au second tour, c’est aux Mureaux.
Madame Lamir pourrait être, aussi, devant la Nupes au soir du premier tour. Cet accord d’union n’a pas, comme dit plus haut, fait unanimité partout et elle peut répondre à une demande des citoyens. Pourtant, c’était bien l’objectif de la Nupes : « faire l’unité des forces de Gauche pour que Jean-Luc Mélenchon soit élu Premier ministre ».

La candidature de Madame Fatma Lamir n’est pas une candidature surprenante et isolée à l’échelle du pays. Beaucoup d’autres candidats aux législatives 2022 en France ont décidé de se présenter avec un programme « humaniste et progressif » mais en dehors de la Nupes. Auront-ils eu raisons ?
La réponse sera donnée au soir du premier tour des élections législatives.